‘‘USURE’’ Imaginez une robe élégante de la fin du 19ème siècle et laissez-là 100 ans dans un train à l’abandon. 2017

‘‘USURE’’ Imaginez une robe élégante de la fin du 19ème siècle et laissez-là 100 ans dans un train à l’abandon. 2017

Cette collection pour femmes traite de la vision de l’usure.
Adeline Rappaz voit une beauté dans les choses usées, un mur cassé, un vêtement déchiré qui possède une histoire. Elle aime travailler avec l’usure et la déconstruction, travailler la matière afin d’y apporter du relief et de la profondeur.
Elle s’est inspirée de vieux trains laissés à l’abandon, complètement détruits et dans lesquels